Votre panier
 
Recherche

Bien choisir sa scie à ruban


La scie à ruban est une machine majeure dans un atelier travaillant le bois. Le marché propose un grand nombre de modèles, de caractéristiques et de qualité de fabrication bien différentes. Voyons ensemble les caractéristiques à prendre en compte, afin de faire le meilleur choix correspondant à votre besoin.

1. Le bâti machine
La structure du bâti est importante. Elle détermine les capacités de travail et la qualité de coupe qui est très sensible aux vibrations. Les bâtis en fonte sont aujourd’hui peu répandus (sauf pour les très grosses machines) au profit des bâtis mécano-soudés.

2. Le col-de-cygne
C’est la caractéristique dimensionnelle majeure. Il correspondant à la distance entre la lame de scie et le bâti, déterminant la largeur maximale de sciage possible.

3. La hauteur de coupe
Fonction du col-de-cygne et de la puissance du moteur. La hauteur de coupe détermine l’épaisseur maximale de sciage.

4. Le nombre de volants
Les scies à 2 volants sont de très loin les plus courantes. Dans ce cas le diamètre des volants correspond à la dimension du col-de-cygne donc la largeur de coupe. Les scies à 3 volants sont beaucoup moins répandues. Leur conception permet d’obtenir une largeur de sciage importante avec un diamètre de volants réduit et par conséquent un bâti extérieur moins volumineux. En revanche, la lame de scie subit une courbure au passage des volants, qui se traduit par une usure plus rapide et une certaine tendance à la vibration.

5. Les guides-lame
Leur rôle est de guider latéralement la lame et de la maintenir en position pendant la coupe. Les guides latéraux sont souvent en résine synthétique sur les petites machines et montés sur roulements pour les plus grosses.

6. La table de coupe
La dimension de la table détermine le confort de travail et contribue à la précision du sciage. Plus la table est large et plus la pièce est correctement maintenue. Elle peut être fixe ou orientable, de 0° à 45°, voire de 0° à -15° pour les coupes négatives. Elle est toujours équipée d’un guide de sciage parallèle et d’une rainure pour le guide de coupe à onglet. La fonte est préférable à l’aluminium. Plus résistante, elle est aussi plus rigide et la glisse est meilleure.

7. Le nombre de vitesses
La plupart des scies à ruban ne disposent que d’une seule vitesse de défilement de la lame. Calculée en tenant compte du diamètre des volants, elle est comprise entre 800 et 1000 m/min.

8. La puissance du moteur
La scie à ruban nécessite une puissance assez importante. Pour s’en convaincre, il suffit de scier un plateau de bois à l’aide d’une scie à main. Les coupes en chantournage sont également gourmandes en puissance.

En conclusion
Ne choisissez pas trop juste ! Si c’est votre premier achat, pensez que la scie à ruban va rapidement devenir la machine incontournable de votre atelier. Un col-de-cygne trop petit ou une capacité de coupe trop limitée seront vite des handicaps.
Paiement sécurisé
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK