Votre panier
 
Recherche

Bien choisir ses outils de toupie


Les outils de toupillage doivent être choisis avec attention et réflexion. La qualité est bien évidemment importante mais les critères de sécurité doivent être pris sérieusement en compte pour que votre travail soit correctement exécuté dans les meilleures conditions.

1. Fer de toupie pour arbre à lumière
C’est un des systèmes les plus anciens, mais interdit aujourd’hui pour des raisons de sécurité. Le fer,taillé dans de l’acier au carbone non trempé communément appelé « fer à toupie », il pouvait être profilé à la demande, facilement découpé à la scie à métaux, puis taillé et affûté à la meule. Positionné dans la lumière centrale de l’arbre, sa fixation était assurée sur le dessus par une vis. La possibilité de réaliser son outillage était un avantage certain, mais l’usinage avec un seul fer représentait un réel danger pour l’utilisateur et la tenue d’affûtage n’était pas des meilleures.

2. Porte-outil à fers interchangeables
C’est aujourd’hui le système le plus employé par les amateurs. Il offre un choix important de formes et de dimensions pour un prix très abordable. Le porte-outil est le plus souvent en alliage léger pour minimiser sa masse. Il est usiné pour recevoir deux fers identiques, diamétralement opposés. Les deux parties coupantes équilibrent la rotation et elles offrent une bonne qualité de coupe. Sans contre-fer, il doit être utilisé avec un entraîneur pour éviter tous les risques de rejet. Il est proposé en hauteur 40 ou 50 mm La tendance actuelle est 50 mm.

3. Porte-outil à fers interchangeables avec contre-fers
De conception semblable, ce porte-outil s’utilise avec deux fers accouplés à deux contre- fers. Placé avant le fer, le contre-fer limite l’engagement dans le bois et il retient la pièce en cas de rejet. Ce dispositif permet une utilisation manuelle en toute sécurité sans nécessité d’un entraîneur mécanique.

4. Le plateur multifonctions
C’est un disque en acier, avec deux encoches pour le montage des fers. L’angle d’attaque est plus tangentiel, (plus proche de la tangente), permettant d’obtenir une très bonne qualité de coupe. Il est possible d’utiliser un ou plusieurs disques, montage idéal pour la réalisation des profils & contre-profils. La possibilité d’un diamètre extérieur important est un avantage pour l’usinage des panneaux plate-bande et des tenons longs. La hauteur de profilage est néanmoins limitée à 25 mm. Son utilisation principale est le rainurage, l’usinage des profils et contre-profils, l’usinage des plates-bandes.

5. Porte-outil à plaquettes en carbure
C’est le matériel couramment utilisé par les professionnels. Il offre un rendement important, le réaffûtage est remplacé par le changement des plaquettes, plusieurs porteoutils peuvent être empilés pour réaliser un usinage complexe. Chaque porte-outil est conçu pour un usinage précis. Néanmoins, certains porte-outils acceptent plusieurs plaquettes de profil légèrement différent. Cet outillage, réservé hier au seul professionnel, est de plus en plus utilisé par les amateurs, aidés par une baisse régulière des prix et séduits par le confort d’utilisation, la sécurité et l’excellence de la qualité de coupe obtenue.

6. Les outils à plaquettes brasés
C’est un matériel industriel pour l’usinage à grande vitesse et à avance rapide. Le porte-outil est usiné selon le profil de la coupe afin d’obtenir un équilibrage parfait de l’outil. Il dispose de deux voire de trois plaquettes en carbure de tungstène brasées directement sur le corps. Cet outillage offre un rendement très important, mais il nécessite des machines puissantes et équipées de système d’avance mécanique.
Paiement sécurisé
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK