Votre panier
 
Recherche

Bien choisir ses outils de sculpture


Tous les grands fabricants d’outillages de sculpture sur bois, proposent généralement une gamme importante
et il n’est pas toujours facile pour un sculpteur débutant de réaliser le bon choix de départ. Nous vous proposons ici d’en faire l’analyse, en vous apportant quelques conseils pour faciliter votre sélection. On classe les outils de sculpture selon trois grands critères : la forme du corps de l’outil, le cintre de la partie coupante et la largeur de coupe.

1. La forme du corps
a. Corps droit : les bords de la lame sont parallèles, l’outil garde la même largeur, affûtage après affûtage. L’alignement de la lame, du corps et du manche, permet une transmission parfaite des frappes effectuées sur le manche. Les outils à corps droit sont couramment utilisés, ils offrent le plus grand choix de cintre et de largeur. Ils font partie obligatoirement d’un équipement de sculpture.
b. Corps spatulé : on rencontre deux types :
  • Les spatulés longs montrent en vue de dessus une légère conicité, allant de la partie coupante vers le manche. Ils commencent à 10 mm ils n’offrent de réels intérêts qu’à partir de 20 mm de largeur.
  • Les spatulés courts ont une lame plus courte et plus conique, reliée au manche par un corps central de section régulière. Ils conviennent parfaitement aux frappes verticales avec une très bonne transmission de l’énergie. Les outils spatulés offrent une prise en main agréable appréciée par certains sculpteurs. Il est bon de remarquer que la forme de ces outils leur fait perdre un peu de largeur au fur et à mesure des affûtages.
c. Corps coudé : vus de profil, les outils coudés longs présentent une silhouette courbe allant du manche à la partie coupante et les outils coudés standard une forme de cuillère. L’outil coudé permet de creuser plus profondément la pièce que les outils à corps droit. Il est fréquemment utilisé pour les pièces en haut relief, les coupes à fruits, les rondes-bosses etc.
Remarque : les outils coudés s’utilisent rarement avec un maillet, mais principalement à la main. Un choc puissant les fait fléchir et risque même de les rompre.
d. Corps contre-coudé : on le rencontre uniquement sur les gouges. La forme extérieure est identique à celle d’une gouge coudée standard, mais le cintre est inversé. Elle correspond à une gouge droite utilisée à l’envers avec l’avantage du coude qui permet de dégager l’arrière de l'outil. La gouge contre-coudée s’utilise pour la mise en forme des pièces galbées, godrons sur les bords d’une traverse, pieds cintrés, relief d’une tige de fleur, forme des doigts d’une main etc.

2. La forme du cintre
Le cintre d’un outil correspond à la forme réelle de la partie coupante. Ils sont classés par numéros, les petits chiffres pour les cintres les plus plats, les grands pour les cintres les plus creux. Il convient d’ajouter à ce classement, le cintre des burins, classé en fonction de l’angle d’ouverture des ailes. Idéalement, un outillage de sculpteur doit comprendre plusieurs outils de chaque cintre. Pour limiter le choix d’une première sélection, vous pouvez choisir soit :
  • Outil dans chaque cintre en alternant les largeurs (une petite largeur suivie d’une largeur plus grande pour le cintre suivant).
  • Plusieurs outils de même cintre en éliminant certaines séries.
Dans tous les cas, l’important est d’harmoniser au mieux la progression des formes et des largeurs.

3. La largeur de coupe
La sélection des largeurs doit être aussi complémentaire que possible. Les grandes dimensions destinées aux travaux débauche, doivent être choisies en petit nombre, un à trois modèles pour débuter. Les outils compris entre 6 et 20 mm seront les plus nombreux et quelques outils de 2 à 5 mm utiles pour les petites finitions. D’une façon générale, plus le cintre est creux (vers la série 10), plus les outils doivent être de petite largeur.

4. Le tableau des cintres
Le tableau général vous permet de visualiser grandeur nature, la forme et la largeur de chaque série. Pour information, les formes sont obtenues d’après une formule mathématique dépendant d’une constante et de l’angle d’ouverture du cintre. La formule est la suivante : 1/{(2sin(a/2))lg)}. a = angle d’ouverture du cintre. Le tableau vous permettra également de noter au fur et à mesure de vos achats, les différents modèles d’outils que vous possédez. N’oubliez pas d’y mentionner la forme du corps, par une abréviation qui peut être la suivante :
D
SpC
SpL
C
CL
CC
Pour corps droit
Pour spatulé court
Pour spatulé long
Pour coudée standard
Pour coudée longue
Pour contre-coudée

En conclusion
Si vous éprouvez des difficultés dans la sélection de vos outils, nous vous proposons également plusieurs trousses d’outils composées selon le principe développé cidessus.
Remarque : quelle que soit la sélection que vous ferez, il faut vous rappeler qu’un achat d’outillage de sculpture est à long terme. Le premier critère, et de loin le plus important, est celui de la qualité. La qualité conditionne directement le travail et permet de découvrir la sculpture sous son meilleur jour.

Paiement sécurisé
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK