Votre panier
 
Recherche

Bien choisir son rabot

Comme tous les outils, un rabot répond à un certain nombre de critères, qui définissent ses caractéristiques dimensionnelles, ses fonctions, ses utilisations.

1. Les rabots en bois
Ils sont aujourd’hui de moins en moins utilisés au bénéfice des rabots métalliques. Le bois ne garantit pas une stabilité géométrique parfaite, de plus, la semelle s’use et se déforme dans le temps. Certains rabots très spéciaux comme les rabots japonais restent en bois, plus pour la tradition que pour un réel avantage.

2. Les rabots en acier
Ce sont généralement des rabots de bas de gamme, leur construction en tôle d’acier emboutie permet un prix de revient économique, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Ils peuvent convenir aux travaux occasionnels en particuliers sur chantier.

3. Les rabots en fonte
Les plus utilisés. La précision géométrique, l’usinage mécanique et la résistance à l’usure, garantissent précision et finesse de travail. Le poids plus élevé n’est pas un handicap, il permet de plaquer parfaitement la semelle du rabot tout en évitant les vibrations et le broutage. Les réglages sont souvent micrométriques, influant sur les différents paramètres de coupe, l’épaisseur du copeau, l’ouverture de la lumière, le gauchissement du fer.

4. Les rabots en bronze
Très peu de fabricants en proposent et pourtant ils offrent les plus grands avantages. Le bronze est, le matériau le plus performant pour les applications nécessitant une très faible résistance au glissement. C’est la fonction même d’un rabot de fournir la meilleure glisse possible. Contrairement aux idées reçues, le bronze s’avère aussi plus résistant à l’usure que la fonte. Ce sont des rabots de haut de gamme, que vous découvrirez dans notre sélection Lie-Nielsen.
Paiement sécurisé
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK